dys-tout.

ACCUEIL.

La genèse du projet.

Ce site est disponible en version audio.

Une barre de lecture est disponible en bas à droite de votre écran, à vous de sélectionner le texte que vous souhaitez lire et appuyez sur « play ».
Vous pouvez également régler la taille des caractères.
Bonne navigation !

VOTRE AVIS NOUS INTÉRESSE !

Aidez-nous à connaître votre avis sur ce site !

N’hésitez pas à nous faire part de vos retours, pistes d’amélioration : contactez-nous.

Afin de mieux appréhender l’ensemble des données qui sont répertoriées sur ce site, nous vous invitons à lire attentivement les éléments ci-dessous, c’est-à-dire la genèse de ce travail collaboratif, et les objectifs poursuivis pour les années à venir.

Confrontés à leur insertion sociale et professionnelle, des jeunes, avec leurs parents, s’interrogent, et interrogent les structures d’accueil et d’orientation, sur la prise en compte de leur difficulté, voire de leur handicap, liés à la problématique Dys, dans le champ de la formation professionnelle continue. En conséquence, l’un des prescripteurs interpellés, en l’occurrence la Mission Locale Centre Bretagne, a sollicité les partenaires locaux qui interviennent sur ce champ.

Après divers échanges avec APEDYS 22, ces professionnels de la formation et de l’orientation se sont accordés pour reconnaître qu’il était nécessaire de travailler autour de cette problématique, non prise en compte ou très peu prise en compte, jusqu’à présent.

Il y a eu donc constitution d’un groupe de travail inter-organismes : AMISEP, ADALEA, CFPPA, AFPA, ÉMERAUDE ID et GRETA. Ces organismes de formations interviennent sur l’ensemble des dispositifs de formation qualifiante et pré qualifiante. Lire la présentation de ces organismes.

Ces Organismes de Formation ont l’habitude de travailler ensemble sur le territoire du Centre Bretagne et se retrouvent sur ce constat commun de la difficulté de la prise en compte des troubles Dys dans l’accompagnement pédagogique des publics.

L’expérimentation « Dys et formation pour adultes » a été contractualisée entre le Conseil Régional de Bretagne et des Organismes de Formation, à tour de rôle, porteur du projet.

Ce projet, axé sur la prise en compte des problématiques Dys dans le champ de la formation qualifiante et pré qualifiante, va enrichir les pratiques pédagogiques des organismes de formation partenaires au bénéfice des stagiaires relevant de troubles Dys et plus largement à l’ensemble du public accueilli, en butte à des difficultés d’apprentissage.

Le but de l’action est de permettre aux professionnels de l’orientation et de la formation, de s’approprier les problématiques Dys, dans le champ de l’apprentissage des adultes en formation continue. L’objectif visé est de permettre à ces adultes en formation : soit de monter en compétences par le biais de la formation professionnelle grâce à des méthodes pédagogiques adaptées à leurs difficultés, soit pour les plus jeunes adultes, de trouver un accompagnement, une prise en compte de leur difficulté, déjà repérée au cours de leur scolarité.

Partenaires associés

Groupement d’organismes de formation intervenant sur l’ensemble des dispositifs de la formation (amont de la qualif, formations qualifiantes, Prépa CLE…) : AMISEP, ADALEA, CFPPA, GRETA et EMERAUDE ID Avec le concours du Conseil Régional, APEDYS 22 et la Mission Locale Centre Bretagne… Intervenants : Patricia Da Silva/Accompagnement des élèves Dys, Jean-Jacques Binard GIP-FAR Centre Bretagne.

Dys et formation pour adultes

Expérimentation sur les bassins d’emploi
de Loudéac et Pontivy.

Formation - Action

Après s’être accordés sur le fait qu’il est nécessaire de travailler autour de la problématique Dys, un travail a été engagé en 2012. Il a été formalisé au cours de l’année 2013, puis concrètement débuté en 2014 à partir d’une conférence et d’un travail de recherche-action avec des experts, qui sont Mme Patricia Da Silva (intervenante auprès d’élèves Dys) et M. Jean-Jacques Binard du GIPFAR. Il était indispensable d’avoir un accompagnement, une aide à la méthodologie, à la conception d’une réponse pédagogique aux problèmes des Dys dans la formation continue.

Les premiers contacts de l'expérimentation

- importance de sensibiliser l’ensemble des personnels intervenant à différents niveaux auprès des demandeurs d’emploi, des stagiaires de la Formation Professionnelle...
- l’utilisation d’outils (ordinateurs, papiers, logiciels, crayons, clé USB, scanner…) ; une bonne maîtrise des outils demande du temps pour une utilisation optimale du potentiel de ces outils.
Le « facteur Temps » est très important à prendre en compte dans le cadre d’une pédagogie adaptée aux problématiques Dys.

Objectifs 2022

En complément de vos contributions… en tant que personnes concernées par les troubles Dys, en tant que formateurs, prescripteurs, employeurs…
1)  Intégration des entreprises au projet (mise en place d’outils de compensation adaptés aux besoins du terrain…)
2) Production de procédures à intégrer dans les démarches qualité des Organismes de formation.
3) Aménagement aux examens pour les personnes non reconnues qualité de travailleurs handicapés…
4) Développement d'un partenariat avec les intervenants médicaux : médecins, orthophonistes, ergothérapeutes…

Formation - Action

Depuis le démarrage de l’expérimentation, il s’avère important de travailler sur l’ingénierie de formation (avec le soutien du GIPFAR), en s’appuyant sur l’ingénierie pédagogique… pour mettre en forme la « matière brute » du travail réalisé sur le terrain, pour concevoir une réponse pédagogique aux problèmes des Dys dans la formation continue, pour élargir les bonnes pratiques, d’où la proposition d’un site qui compile les « bonnes » pratiques à faire évoluer dans le temps…